S.W.R.D. BANDARANAIKE 1956 à 1959.

0

S.W.R.D. BANDARANAIKE

Solomon West Ridgeway Dias Bandaranaike est le quatrième premier ministre de Ceylan de 1956 à 1959.


Violent partisan du bouddhisme cinghalais, il a allumé les premières flammes pour détruire
l’amitié entre les tamouls et les cinghalais.
les tamouls ont été brulé vif dans les parties de résidence cinghalaise.Les jeunes enfants ont été
jeté dans le tube de travaux de la route.
Les prêtres hindouistes ont étés ôter de leur symboles sacrées: leurs cordes brahmaniques
blanche et leurs chignons d’ascète.Les femmes tamoules ont été violées. Les poitrines des
femmes ont été coupées.
Il voulait que Le nom ” Sri Lanka ” soit le nom officiel de ce pays; Pour cette raison, le symbole
du Sri Lanka a été tatoué sur la poitrine des femmes tamoules et sur le dos des hommes
tamoules.
C’est lui qui a mis de côté la langue anglaise et la langue tamoule.Il a mis en vigueur la langue
cinghalaise comme langue officielle de ce pays en 1958.
Les demandes pacifiques du peuple tamoule présidé par les chefs politiques ont été arrêtés par
la violence armée.
quelques faits pendant sa période de règne:

  • 05 mai 1956: un prêtre hindouiste a été brulé vif , plus de 150 personnes ont été tués.
    -01 mai 1958: Un massacre de plus de 300 personnes dont les corps ont été retrouvés et
    d’autre personne qui sont porté disparu.Les tamoules ont été privés de leurs biens et de leurs
    terres, sont devenus apatrides. Ils sont restés sans terres depuis cette période et n’ont toujours
    pas de terres. Les terres tamoules ont été habité par les cinghalais et contrôlées par l’armée
    cinghalaises.

Toutes les données n’ont pas pu être recueillis dans un contexte de guerre.
Ce que nous espérons de vous, Tous ces faits ont été les conséquences planifiés du
gouvernement cinghalaise, Aider nous à sauver notre peuple!

M.kajan

International Association of Human Rights. (France)

Tell – 00 33 1 45 98 89 49 , 00 33 75 80 87 08 4

Email : aidhfrance@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here