MAHINDA RAJAPAKSE.2005-2015-(3)

0

Il a été président entre novembre 2005 à janvier 2015. On peut le comparer à
MAHINDA RAJAPAKSE

Sur la même zone, une nouvelle attaque en date du 01 février 2009 a tué 26 personnes.
A Udayarattu, en date du 02 février 2009, des attaques ont tué 9 personnes et d’autre personnes
ont été blessé.
A Sudathirapuram, en date du 03 février 2009, des lancers de bombes ont couté la vie à 52
civils tamouls. Plus de 80 personnes ont été lourdement blessé. Ceci a été déclaré par Gordon
WISE des nations-unis.
De nouveau à Sudathirapuram, des attaques sur des zones de protection ont tué 50 personnes
en date du 04 février 2009. Puis une attaque sur l’hôpital de Iruthumattu a tué 5 personnes
incluant un médecin en date du 05 février 2009.
A Pudukudiyiruppu, une attaque sur une zone de protection annoncée par le gouvernement
cinghalais a tué plus de 100 personnes en date du 05 février 2009.
Le 7 février 2009, l’hôpital du Memorial de Ponampalam à Pudukudiyiruppu a été le cible
d’attaques de l’armée cinghalaise en tuant 126 civils tamouls incluant 61 malades, et en blessant
238 civils tamouls.
A Mullaithivu, Suthathirapuram, en date du 8 février 2009, 72 tamouls ont été tué et 198
personnes blessé par l’armée cinghalaise.
Dans toute la région de Vanni, des attaques aériennes ont tué 25 personnes et blessé 77civils

tamouls en date du 9 février 2009.
Le jour suivant, une nouvelle attaque à Mattalam a tué 36 civils tamouls et blessé 87 personnes .
En date du 11 février 2009, la zone de protection de Puddumatalam a été la cible d’attaque
aérienne en tuant 16 personnes. De plus, 16 personnes à Vallipunam et 34 personnes à
Devipuram et 46 personnes ont été blessé.
Des zones ayant été annoncé comme étant des zone de non-guerre ont fait l’objet impunément
par l’armée cinghalaise en tuant: – le 13 février 2009, 27 morts et 116 blessés

  • le 14 février 2009, 78 morts et 132 blessés
  • le 15 février 2009, 56 morts et 76 blessés.

A Devipuram et Vallipunam, de nouvelles attaques ont tué plus de 75 personnes en date du 14
février 2009.
En date du 16 février 2009, la zone de protection de Vallipunam a été attaqué et tué plus de 260
personnes et de nombreux blessés. Des millions de propriété ont été dévasté .
Sur la zone de protection de Mattalam en date du 18 février 2009, des attaques vont coutés la
vie à 108 personnes.
A Anandapuram, des attaques aériennes vont tué plus de 50 personnes à la même date.
En date du 19 février 2009, des attaques aériennes ont saccagés la vie de 30 familles en tuant en
seulement 48 heures 50 vies tamoules. 130 personnes ont été blessé.
Dans la région de Vanni, les affrontements entre les tigres tamoules et l’armée cinghalaise ont
pour conséquences des attaques sur des zones de protections de la part de l’armée cinghalaise en
tuant 13 personnes le 21 février 2009 et 39 personnes en date du 22 février 2009. De nombreux
personnes ont été blessé.
L’hôpital temporaire à Puthumathalam a été la cible d’attaque de l’armée cinghalaise a tué 6 civils
tamouls en date du 24 février 2009.
Le 27 février 2009, 38 personnes ont été tué et 65 personnes ont été blessé.
La zone de protection de Mullaithivu a été la cible d’attaque en tuant 40 personnes le 28 février
2009 et 37 personnes ont été tué le 1 mars 2009.
EN date du 1 mars 2009, 37 personnes sont tué lors d’attaque à Mathalam et 53 personnes ont
été blessé.
La zone de protection de Mullivaikal a été le cible d’attaque causant 45 morts en date du 2 mars

  1. Des attaques sur Mullaithivu ont causé la mort de 122 personnes.

L’hôpital temporaire de Mathalam a fait l’objet d’attaque en tuant 13 civils tamouls.
En date du 3 mars 2009, l’armée cinghalaise et l’armée de l’air ont attaqué les zones de
Mathalam, Ambalavan et Pokalam en tuant 57 tamouls innocents et blessé 104 personnes.
La zone de protection de Mullaithivu fait l’objet d’attaque et cause la mort à 73 personnes en
date du 4 mars 2009.
A Pokkanai, en date du 4 mars 2009, 25 tamouls sont mort de lancers de bombes et 25
personnes sont mort d’attaque aérienne à Mathalam.
En date du 4 mars 2009, à Irathai vaikal, des attaques sur la zone de protection ont tué 23 civils
tamouls .
Des attaques dans la région de Vanni en date du 4 mars 2009 ont tué 37 personnes incluant
l’employé de la croix rouge K.Vijayarasa et blessé 78 personnes.
Le 5 mars 2009, l’attaque sur la zone de protection d’Anandapuram a tué 69 innocents tamouls.
Le 6 mars 2009, l’attaque sur la zone de protection de Mullivaikal a tué 66 innocents tamouls.
En date du 7 mars 2009, la zone de Mathalam a été le cible d’attaque aérienne dans lequel 53
personnes ont perdu la vie. En deux jours d’attaques, 208 civils tamoules ont été tué.
A Mullaithivu, en date du 8 mars 2009, des attaques visant les zones de protections ont tué 71
civils tamouls. Les bunkers ayant été inondé, les enfants ont été placés dans ces bunkers.
A Ambalavan Pokkalai en date du 9 mars 2009, 74 civils ont perdu la vie dans la zone de
protection.
Dans la région de Vanni, le 10 mars 2009, des lancers de bombes fréquent ont causé la mort à
129 personnes.
A Mullivaikal, le 11 mars 2009, l’armée cinghalaise a de nouveau tué 62 tamouls.
A Mullaithivu, des lancers de bombes ont été faite sur les zones de non-Guerre et sur les camps
médicales. Ces actes ont tué 69 civils et un nourrisson a été touché et opéré en date du 14 mars
2009.
Les attaques aériennes violentes ont tué :
-58 personnes le 15 mars 2009
-29 personnes le 16 mars 2009
-32 personnes le 17 mars 2009
Ces personnes ont été mort déchiré par les attaques.

Les attaques aériennes de l’armée cinghalaise ont touché le camps de Pachaipulmotai et tué 52
personnes en date du 17 mars 2009.
La zone de protection de Mattalam a été la cible d’attaque aérienne et tué 39 personnes.
Ces même attaques ont tué 45 personnes en date du 20 mars 2009 à Mullaithivu.
De nouvelle attaques dans la zone de protection de Mathalam ont assassiné 15 personnes, les
blessés ont été rendu handicapé en date du 21 mars 2009.
Des lancers de bombe ont tué 32 personnes en date du 21 mars 2009 et 96 personnes en date
du 23 mars 2009 dans les camps à Puthumatthalam.
Le 24 mars 2009, c’est la zone de Valanjarmadam qui a été la cible d’attaque en tuant 62
personnes.
A Pokkanai, le 25 mars 2009, 49 personnes ont perdu la vie.
A Mattalan , 65 innocents tamouls ont perdu la vie le 25 mars 2009 et 17 personnes le 26 mars
2009.
Une attaque visant l’hôpital temporaire à Puthumattalam a couté la vie à 46 personnes et 96 ont
été lourdement blessé.
Des lancers de bombe ont tué 179 civils dans la zone de Pokkanai et Matthalan entre le 27 et 28
mars 2009. Parmi les victimes, il y avait au moins 76 enfants et 16 femmes enceintes.
A Matthalam, le 29 mars 2009, des lancers de bombes ont tué 17 personnes.
A la même date, à Pokkannai, 18 personnes ont perdu la vie dans une zone de protection
gouvernemental à cause des attaques cinghalaises.
A Valanjar Madam, le 29 mars 2009, 5 personnes sont mort d’attaques répétés et violent de
l’armée cinghalaises. En 5 jours, au mois 298 familles comptant 1192 personnes sont morts.
A Ambalavan Pokkanai, le 30 mars 2009 , 88 personnes ont perdu la vie lors d’attaque de
l’armée cinghalaise, et le 31 mars 2009, 45 personnes ont perdu la vie .
Le 29 mars 2009, 18 personnes ont perdu la vie à Pokkanai.
Le 1 avril 2009, 33 personnes ont perdu la vie à Puththumathalam.
Le 2 et le 3 avril 2009, les attaques cinghalaises ont tué 25 civils . En 3 jours , 90 personnes
sont morts.

M.kajan

International Association of Human Rights. (France)

Tell – 00 33 1 45 98 89 49 , 00 33 75 80 87 08 4

Email : aidhfrance@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here