MAHINDA RAJAPAKSE.2005-2015(4)

0

Il a été président entre novembre 2005 à janvier 2015. On peut le comparer à
MAHINDA RAJAPAKSE

A Puthumathalai, l’hôpital temporaire a été visé et 71 personnes sont morts le 4 avril 2009.
Le 5 avril 2009 à Amalavan Pokkanai, 92 personnes ont perdu la vie et 153 ont été blessé.
A Pokkanai, en date du 8 avril 2009, 129 civils tamouls ont perdu la vie dans la zone de
protection.
Les attaques à Vanni ont tué 52 personnes en date 9 avril 2009 et 12 personnes en date du 10
avril 2009.
A Pullmothai, le 11 avril 2009, des lancers de bombes ont tué 17 personnes.
Dans la région de Vanni, le 12 avril 2009, 40 civils innocents ont été tué et 23 civils innocents
en date du 13 avril 2009.
A Mullaithivu, le 16 avril 2009, des lancers de bombe ont tué 57 tamouls innocents.
Le 17 et 18 avril 2009, à Mullivaikal, 60 personnes sont morts des attaques de l’armée
cinghalaise.
Le 19 avril 2009, à Mullivaikal, Irathaivaikkal, Valaiyarmadam, Ambalavan, Pokkanai, l’armée
cinghalaise a tué 310 civils tamoules.
Dans la région de Vanni, en date du 20 avril 2009, des civils se rendant dans les territoires sous
contrôle du gouvernement en fuyant la guerre ont été attaqué très violemment . Ces attaques ont
tué 1496 dont 476 enfants.
Le 21 avril 2009, les attaques aériens sur l’hôpital de Valanjarmaddu ont tué 473 civils et blessé
722 personnes.
Le 23 avril 2009, les attaques à Mullaithivu ont tué 287 civils et 300 personnes ont été
gravement bléssés.
A Valanjar Maddu, en date du 23 avril 2009 , 14 civils sont mort d’attaques aériens.
Le 25 avril 2009, Les attaques d’artillerie, des lancers de bombes ont tué 324 civils et blessé 423
personnes.
A Mullivaikal en date du 26 avril 2009, 4 personnes ont été tué.
Le 26, 27, 28 avril 2009, à Mullivaikal, les attaques ont tué 200 personnes.Le 29 avril 2009, 4
personnes ont été tué par les attaques.
Le 2 mai 2009, l’hôpital a été attaqué et 64 civils incluant des malades ont été tué. Des milliers
de propriété ont été saccagé.

A Mullivaikal, 78 personnes innocent sont mort à cause des attaques.
Le 06 mai 2009, Un professeur RAVEENDRARASA a été fusillé par la section d’enquête de
l’armée cinghalaise.
Le 6 et le 7 mai 2009, 162 personnes sont mort à cause des attaques cinghalaises.
A Mullivaikal, le 8 mai 2009, 172 personnes sont mort et 289 personnes ont été blessé.
La zone de protection de Mullivaikal en date du 9 mai 2009, a été visé et 1200 personnes sont
morts.
Le 10 et 11 mai 2009, toutes sortes d’attaques ont tué 3200 tamouls innocents fuyant la guerre.
A Mullivaikal, c’est 1112 tamouls qui sont mort.
A l’hôpital de Tharmakulasingam , 227 civils ont été tué et plus de 500 personnes ont été
gravement blessé.
Seulement en une journée, 2400 personnes ont été tué.
A Mullivaikal, en date du 13 mai 2009, 70 personnes sont mort de lancers de bombes .
Dans la région de Vanni, seulement pour le mois de mai 2009, 3700 tamouls innocents sont
mort et 3000 civils ont été gravement blessé.
La dernière guerre entre le gouvernement et les tigres tamoules entre le 15 et le 18 a été un
ravage. De nombreuses artillerie, des claymors, des lancers de bombes , des bombes chimiques
( Interdit sur le monde international) ont été utilisé par l’armée anglaise. Ces attaques ont ravagé
une superficie de 2 KM dans lequel se tenait 1 millions de tamouls . Parmi eux, 25 000
personnes ont été tué sur le champs;
S’agissant des membres de groupe séparatiste, ils ont été attiré en leurs disant qu’une excuse
nationale leur serait faite et qu’il pouvait vivre normale. Mais contrairement à cela, les membres
qui se sont rendu , ont été tué pour certains et d’autres ont été mis à nu et violenté. Les femmes
ont fait l’objet de viol et ont été tué.
En 2009, au total, 1 millions 46 mille tamouls ont été tué. Ceci a été déclaré par les
organisations non gouvernemental.
Les personnes qui se sont rendu avec le prêtre Francis Joseph sont porté disparu jusqu’à
maintenant. Ces personnes incluaient des personnes âgées, des femmes et des enfants qui n’ont
jusqu’à maintenant pas était libéré .
Tous ces tueries ainsi que le non-respect des règles de guerre du monde internationale ont pour
seule responsable le président du Sri Lanka, Mahinda Rajapakse.

M.kajan

International Association of Human Rights. (France)

Tell – 00 33 1 45 98 89 49 , 00 33 75 80 87 08 4

Email : aidhfrance@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here